C’est quoi une bonne musique ? Vaste sujet tant la réponse dépend des goûts personnels en matière de style, de nuances et de volume. Mais pour l’oreille, nous sommes tous lotis à la même enseigne. Notre système auditif n’a pas évolué depuis l’époque de la cueillette.

1 jeune de 15 à 17 ans sur 3 pense que l’exposition à des niveaux sonores élevés éduque leurs oreilles en leur permettant de s’habituer (Source enquête Ifop-JNA 2016). Nos oreilles n’ont pas la capacité de s’adapter aux sources sonores.

Quels sont les Vrais / Faux de l’oreille ?

Il vaut mieux écouter de la musique classique que de l’électro ?
FAUX – Ecouter de la musique classique à fort volume et/ou longtemps est aussi toxique à l’oreille. La durée d’écoute et l’intensité du son sont les deux agents de danger pour le système auditif.


Les oreilles sont naturellement protégées ?
VRAI et FAUX – Une petite protection naturelle existe appelée réflexe stapédien. Toutefois, selon les mesures réalisées en laboratoire, à 100 dB équivalent de l’écoute de musique avec oreillettes à plein volume, la résistance de la protection ne dépasse pas les 6 minutes. En discothèque, grâce au nouveau décret, la protection naturelle saute au bout de 10 minutes avec le risque d’un traumatisme sonore aigu provoquant sifflements ou bourdonnements dans les oreilles.


Les oreilles s’habituent aux forts volumes d’exposition sonore ?
FAUX – Les oreilles n’ont pas la capacité de s’adapter ou de muter pour s’adapter aux nouvelles sources sonores créées par l’homme. Au contraire des yeux, elles ne possèdent pas de clapets en raison de leur rôle fondamental d’alerte. Grâce à elle nous savons d’où le son provient et si nous sommes en situation de danger immédiat (voiture, moto etc).


La seule solution pour éviter acouphènes et troubles de l’audition est de porter des protections contre le bruit ?
VRAI – En l’absence de protection naturelle, seules les protections contre le bruit : casque de protection pour jeunes enfants, bouchons mousse à usage unique, bouchons silicone ou silicone à filtre, protections sur mesure permettent de protéger les oreilles des expositions sonores toxiques.
Les protections auditives de loisir s’achètent sur internet, en pharmacie et de plus en plus en grande surface. Les protections sur mesure sont réalisées par les professionnels audioprothésistes. Les prix varient de 6 euros à 150 euros minimum pour des protections sur mesure.