Je mange 5 fruits et légumes par jour et j’évite de boire trop sucré, je me lave les dents 3 fois par jour, je fais mes 10 000 pas par jour, je fais mon footing pour mon cœur…tout va bien. Avez-vous TOUT vérifié ?...

Et bien non... « Prendre soin de ses oreilles, c’est aussi prendre soin de soi ». Pas d'angoisse ! Il s’agit d’un oubli collectif. 

Découvrons 3 astuces pour une bonne hygiène de vie et de santé cet été.

Grâce à mes oreilles, je travaille ma vitalité

Le principe est simple : les oreilles fatiguent au cours de la journée sous l’effet des expositions sonores. En raison de ce fait naturel, nous entendons tous mieux le matin que le soir. Lorsqu’elles fatiguent, il devient plus difficile à votre cerveau auditif de décoder rapidement les informations transmises par le système auditif. Lorsque les cellules sensorielles de l’oreille stressent, les stimuli envoyés au cerveau deviennent moins nets et par voie de conséquence, des difficultés de concentration, nervosité et fatigue apparaissent.

Ainsi pour gagner en vitalité, je veille aux expositions sonores, j’offre du répit à mes oreilles pour permettre aux cellules sensorielles de récupérer. Un temps de récupération au moins équivalent à la période d’exposition est nécessaire à l’oreille. La durée d’écoute de musique via casque ou oreillettes s’ajoute à l’ensemble des expositions sonores de la journée !

 

Grâce à mes oreilles, j’améliore ma relation aux autres

En offrant un temps de récupération à mes oreilles, je vais diminuer la source de stress et d’agacement provenant des difficultés de compréhension de la parole. La relation aux autres s’améliorent grâce à une plus grande disponibilité et à un état général plus zen.

 

Grâce à mes oreilles, je mets en place une hygiène de santé cohérente

Pour être en forme, j’intègre donc le « prendre soin de mes oreilles » à mon hygiène de santé. Je potentialise l’apport de ma séquence de sport en évitant d’écouter de la musique à plein volume avec les oreillettes.

Je veux gérer mon stress par des séances de yoga, oui, mais je dois aussi apporter du repos à mes cellules sensorielles pour atteindre un état plus serein.

Alors pour profiter pleinement de cet été et rester en forme...

Je pense à la dose quotidienne d’expositions sonores,

Suite à une soirée festive en discothèque, dans la rue pendant la Fête de la Musique ou en festivals j’intègre un temps de récupération,

Et pour limiter les impacts des expositions je porte des protections contre le bruit.