« Nous nous devons de nous protéger les oreilles, elles sont nos instruments les plus précieux ! »

 

JNA : Pensez-vous qu'une écoute saine et protégée permet de mieux profiter de la musique?

LEJ : Oui, nous avons toutes les trois des bouchons d'oreilles (faits sur mesure) que l'on utilise en concert et qui atténuent les fréquences trop agressives.

Cela n'enlève rien à la qualité d'écoute, au contraire.

JNA : Avez-vous déjà observé une différence à la fin des concerts lorsque vous avez porté des protections ou non?

LEJ - Nous nous sommes aperçues qu'en rentrant chez nous après les concerts (quand nous sommes dans le public) et que nous nous retrouvions dans un endroit calme, nous avions des bourdonnements ou parfois même des bruits de "cigales" si nous ne nous protégions pas les oreilles. 

En tant que musiciennes nous sommes évidemment très sensibles aux bruits/sons, nous nous devons de nous protéger les oreilles, elles sont nos instruments les plus précieux ! 

JNA : Avez-vous déjà eu une fatigue auditive, à la suite d'un concert par exemple, et comment la gérez-vous lorsque ça arrive?

LEJ : Oui, Elisa a un acouphène permanent dans une des oreilles, et nous sommes toutes sensibles. Malgré ça, lorsque nous faisons nos concerts nous avons des "in ears" c'est à dire que les retours de nos voix et instruments ne sont pas dans des "wedges" (amplificateurs sur la scène) mais directement dans nos oreilles avec nos propres réglages, nos propres balances, nos propres volumes.

La fatigue auditive arrive lorsque nous enchaînons beaucoup de concerts. Pour ça il faut essayer de bien dormir, dans le calme et tout faire pour faire des pauses lorsque nous sommes dans des endroits bruyants.

JNA : Quelle est votre actualité?

LEJ : Nous venons de sortir notre premier album de compositions "Poupées Russes" et nous repartons en tournée à partir de fin Septembre (Nîmes) puis dans toute la France, avec un concert à Paris Salle Pleyel le 26 Octobre.

JNA : Quels conseils pourriez-vous donner à votre public afin de vivre pleinement, confortablement et sans risques l'écoute de votre album?

LEJ : Pour l'écoute de l'album en lui-même, c'est toujours mieux avec de bons écouteurs, voire même un casque audio réducteur de bruits ambiant (pour mettre au moins fort possible la musique tout en gardant les subtilités). Et pour les concerts, même si notre ingénieur du son fait attention à ne pas jouer fort, d'avoir des bouchons d'oreilles dans le cas où ils seraient sensibles.